Le Portail National des Stages Permis à Points
  12 000 Stages Agréés par Arrêtés Préfectoraux
Réservation Immédiate
0 972 634 237
Votre Inscription gratuite
Tous Départements

Le Portail National des Stages Permis à Points Agréés
  12 000 Stages Agréés par Arrêtés Préfectoraux - Tous Départements



Comment peut-on récupérer des points sur son permis de conduire ?

Les modalités de récupération de points sont variables suivant les délais. Il est bon de les
connaître afin de maintenir un capital de points sécuritaire.


La loi permet le crédit automatique d’un point dans un délai de six mois ; cette disposition fonctionne uniquement pour les contraventions qui impliquent le retrait d’un seul point et à la condition qu'aucune infraction ne soit enregistrée pendant la période de six mois à compter de la date de la dernière contravention devenue définitive ayant entrainé ce retrait de un point.
Deux types de contraventions sont susceptibles du retrait d'un point : Chevauchement de ligne continue et Excès de vitesse de moins de 20 Kms / Heure
On peut actuellement effectuer un stage permis à points un fois par an qui permet une reconstitution partielle de 4 points sur son permis de conduire dès le lendemain du stage. Il faut, à la date d’entrée en stage, avoir un capital qui ne soit pas supérieur à 8 points, le plafond total étant de 12 points.
Lorsque l’on est en permis probatoire, le stage est obligatoire dès le retrait de 3 points minimum concernant une seule infraction.

Une reconstitution totale de 12 points intervient au bout de deux ans si aucune infraction n’est devenue définitive pendant ce délai, à compter de la date de la dernière infraction devenue définitive entrainant le retrait de points. Cette mesure s’applique uniquement aux contraventions de la première, deuxième et troisième classe. Les contraventions de quatrième, de cinquième classe et les délits sont exclus de cette mesure.

Une reconstitution totale de points intervient au bout de trois ans si aucune infraction n’est devenue définitive, pendant ce délai, à compter de la date de la dernière infraction devenue définitive entrainant le retrait de points. Cette mesure s’applique à toutes les contraventions de la quatrième et de la cinquième classe ainsi qu’aux délits. Seules les contraventions de la première, de la deuxième et de la troisième classe permettent de réduire le délai de reconstitution totale de points à deux ans.

A l’issue d’une période de dix ans, une récupération automatique des points, s'effectue pour toutes les infractions n'excédant pas 4 points de retrait, à deux conditions :

  1. Que la reconstitution maximum se limite à 11 points
  2. Que le permis ait conservé sa validité durant cette période